Chirurgie du nez ou rhinoplastie

La chirurgie esthétique du nez consiste à modifier la morphologie de la pyramide nasale , de la pointe du nez ou des deux.

La chirurgie plastique du nez consiste à corriger l’aspect fonctionnel du nez, notamment respiratoire, lorsqu’il s’agit de traiter une déviation de la cloison nasale.

La chirurgie réparatrice du nez consiste à réparer après une amputation d’une partie ou de la totalité du nez ,après un accident ou un cancer notamment.

Rhinoplastie esthétique:

Le demande la plus commune en chirurgie esthétique du nez, est la bossectomie c’est à dire l’éviction de la bosse visible de profil, mais cela peut être également affiner un nez trop large, une pointe trop épaisse , remettre un nez droit après un accident , augmenter la projection du nez ( patient souvent d’origine asiatique ou africaine) , diminuer la taille des narines..  L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 1 heure.

Le chirurgie modifie la forme du nez en retirant du cartilage , en enlevant une bosse , en fracturant le nez  pour le remodeler à l’aide du plâtre. Tout ceci soit par voie fermée ( cicatrice à l’intérieur des narines) ou par voie ouverte lorsqu’un geste plus complexe doit être réalisé sur la pointe ( cicatrice au niveau de la columelle)

Elle est peu douloureuse ( le paracétamol suffit) , elle nécessite le port d’un plâtre entre 5 et 10 jours, et des mèches grasses dans le nez jusqu’au lendemain de l’intervention pour éviter les saignements. Après l’ablation du plâtre, on a une idée du résultat, mais le nez évolue dans le sens du dégonflement dans les 6 mois.

Le nez se consolide en 6 semaines: délais pendant lequel, le sport doit être évité. Dans certains cas, une retouche peut être effectuée entre 6 mois et un an . Il vaut mieux une retouche ,si le résultat est insuffisant ( c’est à dire que le chirurgien n’a pas tout enlevé) que d’en avoir trop retiré.

L’excès de traitement est plus dur à corriger.

Télecharger la fiche SOFCPRE

Chirurgie fonctionelle du nez

Dans certains cas, l’obstruction nasale , c’est à dire la difficulté à inspirer ou expirer d’une des deux narines peut être expliquée par une déviation de la cloison ou septum nasale

Cet cloison visible au scanner peut empecher une bonne aération de la filière nasale et entrainer des symptômes chroniques et participe nottament aux ronflements

Le chirurgien plasticien habitué à traiter l’ensemble du nez peut corriger cette déviation en réalisant une septoplastie ( qui dans le cas où elle est objectivée au scanner) peut être prise en charge par la Sécurité sociale. La septoplastie consiste à enlever une partie de la cloison pour la remettre droite et permettre une aération globalement plus symétrique par les orifices narinaires.

Chirurgie des cancers de la peau du nez et leur réparation :

Les cancers de la peau sont très fréquents au niveau du nez qui est une zone fortement exposées aux rayonnements ultraviolets. Il en existe différents types : carcinome basocellulaires, spinocellulaires ou plus agressif les mélanomes. Toutes ces tumeurs doivent être opérées avec plus ou moins de tissu sain autour pour diminuer le risque de récidive.

Les patients peuvent être adressés par les Dermatologues de ville ou directement par la réunion pluri disciplinaire avec les dermatologues de l’hôpital Saint Louis. La première intervention consiste à retirer le cancer en totalité avec les marges décidées après la biopsie, puis reconstruire ( une fois que l’analyse de la totalité de la pièce a été effectuée). La reconstruction fait intervenir différent procédés allant de la suture direct, si elle ne déforme pas le nez, en passant par la greffe ou les lambeaux ( locaux ou du front – lambeau frontal ou lambeau scalpant du crâne) .

Télecharger la fiche d’information SOFCPRE