Augmentation mammaire par prothèse

Le Docteur Marco a été formé dans le plus grand service de chirurgie plastique et esthétique de France, service numéro 1 sur la chirurgie du sein hors cancer (  ndlr :classement paru dans Le Point 2015 ) à l’hôpital Saint Louis à Paris.

Sa grande expérience, couplée au très grand nombre de patientes opérées en a fait un expert dans la chirurgie esthétique du sein

Toutes les techniques d’augmentation mammaire sont possibles

Prothèses rondes en sérum physiologique ou en silicone, prothèses anatomiques (en goutte) peuvent vous être proposées en fonction de votre anatomie.

Chaque patiente est unique et différente, plusieurs solutions peuvent être possibles pour une même patiente, mais il faut , avant tout, faire confiance au chirurgien que vous aurais choisi.

Les cicatrices peuvent se situer sous le mamelon ( toutes petites pour les prothèses en sérum physiologique),en péri aréolaire, en  sous mammaire ou au niveau de l’aisselle pour les prothèses en silicones.

voiesprotheses

Un lipomodelage (injection de graisse autologue) peut être associé pour diminuer la visibilité de l’implant lorsque les seins sont vidés.

Les prothèses peuvent être posées devant, derrière le muscle ou en dual plane lorsqu’il existe une ptose (chute) modérée du sein

Chaque patiente est différente : à chaque cas une technique adaptée

Aucune patiente n’est complètement symétrique : ce qui l’est avant, reste après l’implantation des prothèses.

L’intervention est douloureuse (peu en cas d’implantation devant le muscle mais beaucoup moins naturelle) pendant 1 semaine en moyenne

L’intervention dure 1H environ et se pratique sous anesthésie générale.

Le pansement modelant la poitrine et les redons sont retirés en générale le lendemain

Aucun soin de cicatrice n’est à réaliser puisqu’un pansement à base de silicone sera posé et laissé en place 15 jours sur la cicatrice

Un soutien gorge de maintien avec contenseur en cas d’implantation derrière le muscle est nécessaire pendant 1 mois, durée pendant laquelle vous ne pourrez pas faire de sport ni porter de charge lourdes.

Le résultat définitif sera visible après 3 mois

Les prothèses sont palpables quelque soit leur type ( silicone ou sérum physiologique) : elles sont surtout palpables dans le segment inférieur du sein.

En position rétro musculaire, ou en dual plane, le résultat est beaucoup plus naturel.

rétromusculaire Position rétro musculaire

prémusculaire Position pré musculaire

Les risques vous seront expliqués en consultation mais globalement ,il faut retenir les risques d’hématomes, d’infection, de palpabilité, de rupture de prothèse et de coque ( déformation douloureuse du sein sorte de rejet de prothèse) . Des risques de mauvaises cicatrisation , de troubles de la sensibilité, d’allaitement, de plis ou de vagues sont possibles

Aucune prothèse n’est posée à vie : la durée moyenne est de 10 ans, mais il faut les surveiller en consultant annuellement le Dr Marco, et, en faisant réaliser une échographie tous les deux ans au bout de 5 ans

Le changement d’implant est donc nécessaire au bout de plusieurs années.

On peut également décider de ne plus en remettre, ou de changer la taille.

Il n’y a pas de lien avec la cancer du sein qui touche 1 femme sur 10 en France. La prothèse au contraire, peut aider à le diagnostiquer de manière plus précoce ,car les femmes porteuses de prothèses se regardent plus, s’autopalpent plus les seins et les prothèses propulsent la glande mammaire en avant donc les tuméfactions se palpent plus aisément.

Au moindre doute, une mammographie doit être prescrite.

Dans de très rares cas, l’intervention peut être prise en charge ( soumise à une demande d’entente préalable ) en cas d’hypoplasie majeure, d’agénésie du sein ou de malformation sévère. Si cela est possible , le Dr Marco vous le proposera.

Télecharger la fiche d’information