Se refaire les seins avant ou après les bébés?

Une question revient très souvent en consultation :  » Docteur, si j’ai envie d’avoir un enfant, dois je attendre pour me faire refaire la poitrine ? « 

La question est licite, et, il est important de la poser, car on le sait, les grossesses et l’allaitement peuvent abimer une poitrine déjà opérée ou non.

Mais quel est le meilleur choix :  avant ou après?

photo sein bebe

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération quand une patiente consulte: son âge, sa peau, son désir d’allaitement, le volume initial de ses seins, sa variation de poids et le type d ‘intervention souhaitée.

 

Pour une augmention mammaire par implant : 

La patiente qui souhaite attendre de finir ses grossesses pour avoir recours à l’augmentation mammaire, risque d’avoir constaté des cicatrices si elle désire « se faire remonter les seins ».
Celles qui se font opérer avant les grossesses, ont moins de risque d’avoir les « seins qui tombent » ,malgré les grossesses, car la peau se relâchera moins.

Pour celles, nombreuses, qui souhaitent allaiter, l’allaitement avec implant est possible mais, en aucun cas, garanti à 100%: il n’ y a pas de techniques spéciales ou d’implants mammaires spécifiques qui pourraient vous garantir l’allaitement totalement.

 

Pour une réduction mammaire :

La décision d’intervention dépend du ressenti des douleurs au dos et du mal être. Ce sont les critères clés pour la décision d’opération.

Il existe toujours un degré de ptose ou de chute du sein secondaire après l’intervention , et ce degré est majoré après les grossesses.

L’intervention ne doit pas être récusée si la patiente souhaite avoir des enfants dans le futur, cependant,elle peut être différée si le projet de grossesse est à court terme (quelques mois).

L’allaitement n’est pas garanti après une réduction mammaire, mais il n’est pas impossible.

 

Pour la cure de ptose mammaire (chute des seins) :

La motivation est avant tout esthétique ( se faire remonter les seins pour avoir une plus jolie poitrine). Si la patiente a un désir de grossesse à court terme, je lui conseille d’attendre et de se faire opérer plusieurs mois après l’accouchement ,une fois le cycle hormonal régulé ( le taux d’hormones élevé favorise une cicatrisation plus inflammatoire donc plus rouge, plus épaisse et moins esthétique ) .

 

Conseils à une patiente déjà opérée et qui tombe enceinte :

Pour entretenir un joli résultat de la chirurgie du sein,  il ne faut pas hésiter à bien hydrater sa poitrine avec des crèmes antivergetures spécifiques à base de silicium organique ou d’une plante « la Centella Asiatica » qui améliore le taux de collagène dans la peau.

Une contention de la poitrine ,jour et nuit, évite un relâchement cutané par un soutien gorge de maintien bien serré, et permet de conserver un excellent résultat ( contraignant , mais efficace) et cela diminue le risque de chute secondaire du sein.

Enfin, l’utilisation de crème ou lotion corporelles à base de vitamine C, et d’acide glycolique permet, en post accouchement immédiat, d’améliorer la tonicité de la peau de la poitrine en favorisant la néosynthèse de collagène ( mais la crème est déconseillée si vous allaitez).

En conclusion Une femme qui se fait opérer de la poitrine ne doit pas forcément jeter ses soutiens gorges car la gravité existe toujours….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s